Pourquoi les femmes doivent muscler leurs cuisses

Share:

Une étude autrichienne constate que les femmes qui ont une musculature trop faible ont des risques accrus de souffrir d'arthrose du genou. Un facteur de risque qu'ils n'ont pas retrouvé chez les hommes.


Le genou est, avec la hanche, l'articulation la plus touchée par l'arthrose. Comme il soutient le poids du corps, il subit des pressions importantes. Une étude autrichienne publiée dans Arthritis care & research montre qu'une force musculaire insuffisante dans les cuisses augmente le risque de souffrir d'arthrose du genou. Un constat valable uniquement chez les femmes et non chez les hommes.

CHEZ LES FEMMES, LE TISSU ADIPEUX PREND LE DESSUS SUR LE MUSCLE


Le Dr Adam Culvenor et ses collègues de l'Institut d'anatomie de Salzbourg (Autriche) ont examiné 161 patients souffrant d'arthrose. "Les différentes relations observées entre la faiblesse musculaire, la taille des muscles, l'indice de masse corporelle et le développement de l'arthrose du genou chez les hommes et les femmes suggèrent que le mécanisme par lequel l'IMC augmente le risque d'arthrose est spécifique au sexe féminin et peut nécessiter des approches de traitement distinctes", a déclaré le médecin.

Leur étude montre en effet qu'il peut y avoir plus de tissu contractile et de force musculaire chez les hommes même avec IMC élevé, alors que chez les femmes en surpoids, le tissu adipeux prend le dessus sur le muscle.

Les chercheurs soulignent donc la nécessité pour les femmes d'entretenir la force musculaire de leurs cuisses pour réduire le risque de gonarthrose.


Cet article a été publié ICI

Aucun commentaire